La créativité est généralement une qualité appréciable, que ce soit au quotidien ou dans le cadre d’une activité professionnelle. Seulement, il ne faudrait pas que cette dernière devienne trop envahissante, farfelue… ce qui serait alors contre-productif. Cela arrive de temps à autre, inévitablement.

La boulangerie n’est pas épargnée. Ainsi, on trouve parfois des pains aux associations de saveurs saugrenues, aux formes improbables ainsi que des pâtisseries qui auraient du rester dans l’imagination de leurs auteurs. Rien de bien troublant, dans l’absolu, puisque les faits demeurent éphémères et peinent souvent à rencontrer leur clientèle, ce qui a pour effet de les faire rapidement tomber dans l’oubli.
Malheureusement, certaines décisions font date… à l’image de celle prise par les propriétaires de cette boulangerie de la rue Caulaincourt.
« La Bonne Cochonnerie », un tel nom associé à un couleur rose, il fallait oser, et ils l’ont fait. Du mauvais goût ? Sans doute, oui.

Passons tout de même la porte pour savoir si l’intérieur nous réserve ce que nous venons chercher dans une boulangerie, en l’occurrence du goût, du vrai, du bon.
Pour le coup, c’est raté, ce qui pourrait nous faire dire que l’adjectif « bonne » du nom serait presque superflu… passons sur les plaisanteries.

A défaut de regarder les produits, regardons le superbe plafond sous verre.

Du pain, il y en a, encore heureux, sur des présentoirs en métal et non pas dans des auges comme on aurait pu le craindre. La gamme est relativement variée, allant de la baguette de Tradition, juste correcte même si l’on appréciera le goût de froment et la cuisson bien menée, aux pains aux fruits secs (noix, figues…) en passant par les céréales. Le problème, c’est que le tout a une fâcheuse tendance à être gonflé à la levure, sans présenter un grand intérêt gustatif. Non, les ingrédients ajoutés ne doivent pas servir de « cache-misère »…

Est-il nécessaire de s’étendre sur les pâtisseries approximatives – de la tarte au citron à l’Opéra, en passant par le très chic empilement de rochers… non, pardon, de choux ou par les tartes fines pas si fines ? Ou encore sur les médiocres viennoiseries et gourmandises (même s’il y a du choix, muffin, brownie, financiers, cookies, … rien ne manque… mais cela ne ferait-il pas un peu trop ?)…

Viennoiseries & gourmandises

Rien de plus intéressant côté salé, avec des sandwiches sur fond de baguette de pain courant, certes très garnis, mais qui peinent bien à susciter une quelconque envie. Même constat pour les salades et autres quiches.

Relevons tout de même l’accueil sympathique et le décor plutôt agréable : le plafond sous verre d’époque a été conservé, et on peut prendre plaisir à s’arrêter quelques minutes dans la boutique grâce aux tables et chaises qui y ont été disposées.

Infos pratiques

111 rue Caulaincourt – 75018 Paris (métro Lamarck-Caulaincourt, ligne 12) / tél : 01 46 06 75 08

Avis résumé

Pain ? Les farines des Moulins Bourgeois, utilisées ici, peinent à être mises à l’honneur. La baguette de Tradition demeure à peine acceptable, grâce à une cuisson bien menée et à un façonnage correct. Pour le reste, les pains aux ingrédients gonflés à la levure ne présentent qu’un intérêt bien limité, même s’ils offrent une certaine diversité de saveurs… Encore qu’il serait sans doute préférable de déguster les fameux fruits secs dépourvus de cette enveloppe encombrante.
Accueil ? C’est sans doute ce qui demeure le plus charmant ici, avec un service efficace et plutôt souriant. Dans ce lieu bercé par une belle lumière naturelle, offerte par les larges baies vitrées de la boutique, on aimerait juste que les produits soient à l’avenant…
Le reste ? Pâtisseries, viennoiseries, sandwiches, gourmandises… Je ne peux pas dire que j’ai trouvé quoi que ce soit qui sorte du qualificatif inspiré par l’enseigne. Cochonneries, vous disiez ?

Faut-il y aller ? Pour avoir un exemple de mauvais goût, sans doute. Mis à part cela, nous sommes en présence d’une boulangerie comme il en existe – malheureusement ? – des centaines sur la place de Paris.

26 réflexions au sujet de « La Bonne Cochonnerie, Paris 18è, j’aurais préféré du goût au mauvais goût »

  1. pour le reste je ne sais pas mais pour le nom ca change un peu des « ble », »epis » ou quelques noms parfois pompeux « du pain et… » . Alors mauvais gout ou autoderision ?

    • eh bé ! elle ta fait une grosse impression celle là ….
      Le faite de blinder les vitrines est un concept de vente , on nous apprend toujours qu’une boutique vide ne fait pas de chiffre mais qu’une boutique pleine créer l’envie ..

      J’espère que tu est tombé sur un mauvais jour 😉
      Par contre c’est étonnant car le 18e est en général bien lotie en belle boulangerie de qualité ?

      • Oui, bien sûr, remplir les vitrines est une stratégie classique, mais quand on les remplit de produits ayant cette allure…
        Dans le 18è comme ailleurs, il y a des boulangeries plus médiocres que d’autres. Heureusement, d’un côté !

  2. Je ne suis pas d’accord! J’ai effectivement essayé cette boulangerie. La devanture originale m’a plus, et je me suis tentée à essayé une tarte fine aux cerises, un pain chocolat ou même un sandwich (oui ça m’a plus, j’y suis retournée!). Je suis pas experte en boulangerie, mais je fais tout de même attention! J’ai trouvé les produits bon, et préparer avec assez de soin! Après tout, il en faut pour tous les goûts!Pour moi tout était bon! Le service était très chaleur, et le décors très agréable! Et j’ai bien sûre savourer le nom de cette boulangerie qui rappelle l’enfance… »va t’acheter des (bonnes) cochonneries »

  3. Je suis du quartier et trouve cette boulangerie médiocre. Le pain ne présente que peu de saveur, les pâtisseries sont assez fades et quelconques mais surtout sont hors de prix ( y aller pour voir le prix demandé pour la taille du montmartrois ou de l’opèra, tout simplement hallucinant !!!) les viennoiseries sont mollassonnes, aucun feuilletage n’est croustillant, pour des prix élevés (1€30 le pain au chocolat c’est trop !). Et la patronne il faut se lever tôt pour lui arracher un peu de chaleur. Très sympa nouvelle vendeuse (la grande au cheveux courts) cependant.

  4. Ca n’est pas une top boulangerie en terme de gout et de prix (bien que la tradi est assez bonne). En revanche l’accueil est plutôt sympa. La grande aux cheveux court d’origine russe est très sympa. Je ne connais pas son prénom mais rien que pour ce phénomène, je vous la conseille !

  5. Les quiches végétariennes sont honnêtes, mais plutôt chères.

    À propos de la fameuse « grande vendeuse aux cheveux courts » : derrière un vernis de vendeuse ouverte, sympathique et « cool », j’ai quand même décelé (à ma grande surprise) des relents de racisme dont on se serait bien passé : quand on déconseille très, très fortement à une cliente de prendre le métro (itinéraire simple) au profit du bus (itinéraire compliqué) pour la simple raison qu’il y a des… Roumains dans le métro, c’est au mieux une maladresse, au pire une grosse connerie.

  6. Moi j’aime pas les gateaux de chez eux car il font pas la rotation , les viennoiseries son congèle mais j’aime bien la vendeuse au cheveux long. Pas à conseillé cette boulangerie

  7. Franchement le nom cole bien à l’hygiène de cette boutique les gâteaux son Jamais retirer pour nettoyer la surfaces la rotation jamais faite et les dimanche tout passe au congélateur pour le mercredi de même pour la viennoiserie le pain qu’on 2 a 5 jour quel tranche pour les ramollir pour par être plus frais et quel vend au même titre que du frais . Et l’hygiène qui et déplorable et sans compter que la vitrines a pâtisserie ne possède pas de température qui et obligatoire .

    Effin juste pour vous dire fuire avant d’être malades

    Encienne vendeuse d’où jai était licenciés car j’étais trop honnête en vers les client

  8. A fuirrrrrrre hygiène Zéro pas de rotation produit congeler et recongeler en fin de semaines honteux pour le prix demandé et le pain de plusieurs jour au prix du frais il prene vraiment les client pour des pigeons

    • cliente depuis longtemp et bien placée pour le savoir les gateaux de cette boulangerie sonts trés bons et qui va manger du pain de plusieur jours il faut que lisa arrete la moquette pauvre fille

  9. Boulangerie où presque tout est surgelé !
    Seul le pain est fait maison et n’est malheureusement pas très bon. Il ne tient pas longtemps, le lendemain vous pouvez le jeter à coup sûr !
    Sachant que les viennoiseries sont surgelées j’ai testé leur honnêteté en leur demandant si elles étaient maisons et ils m’ont soutenu qu’elles l’étaient évidemment !
    J’en ai plus que marre de ces boulangers qui n’en n’ont que le nom et qui vendent leur pain au chocolat 1,30 €, c’est du vol.
    Et puis à cause de ces gens là c’est tout une profession qui se perd et qui fait honte à ceux qui travaillent tout ce qu’ils proposent…

    • Cher client qui vient de me traiter de bisounours, 2 choses:
      – par pitié, achetez un livre de grammaire: 4 fautes sur 11 mots… C’est terrible de vous lire.
      – je continuerai toujours d’acheter mon pain en boulangerie, mes légumes chez le primeur, ma viande chez le boucher… afin de faire vivre nos chers artisans de quartier mais à la condition qu’ils ne prennent pas leurs clients pour des imbéciles ce qui est précisément la cas dans cette boulangerie car ils ne disent pas le vérité et peu m’importe le prix d’ailleurs !

  10. A fuite si vous voulez pas finir à l’hôpital des sourie dans les vitrine le pain vendu le lendemain comme le frais et les pain spéciaux son trancher pour ivoire du feux il manque aucune imagination pour dupé les client

    Et tout les gâteau ne son jamais déplacer et les quiche passe au congélateur pour la semaine suivante c’est scandaleux

    Au prix demandé ! !!

  11. Cette boulangerie a la reputation dans le quartier de voler ses clients. Plus particulièrement une vendeuse aux cheveux mi-longs au léger accent marseillais et qui a la fâcheuse manie de vous rendre une monnaie incomplète, en profitant pour se mettre bien évidement la différence dans la poche.

    A trois reprises et en recomptant ma monnaie, le compte n’y était pas. Elle vous prétexte à tous les coups « on peut se tromper, ca arrive ». Saut que je ne suis pas le seul client à être victime de cette malhonnêteté.

    Inadmissible.

      • Chevallier je pense que vous faite erreurs car cet vendeuse son là depuis des années Et on a jamais eu de problème avec eux. Peu être çet une erreur çet pas comme si c’était tout les jours que vous veze sa il fo pas réagir comme sa Bonne qualité et bonne pâtisserie voilà 😀😀😀😀😀

  12. Un grand merci puis félicitations au pâtissier pour les splendides et délicieux petits fours !
    Un vrai régal ! Bravo !
    Le principal intéressé était fier de cette belle réussite. Que du bonheur !
    Bisous à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *