Inévitablement, on s’attache aux lieux, personnes et même produits. Ils font partie de notre « paysage gourmand » dès lors qu’il s’agit de boutiques où l’on se fournit en diverses nourritures terrestres… La vie et l’économie faisant, des ouvertures et des fermetures ponctuent les semaines et les mois.

En l’occurrence, j’aurais assisté à ces deux événements. Je me souviens encore avoir vu les travaux, l’installation de cette petite « échoppe », sur la rue des Martyrs. Adepte des produits Aix&Terra, j’y avais trouvé l’un des premiers revendeurs parisiens… C’était début 2011. Aujourd’hui, Sabine et son équipe s’envolent vers de nouveaux horizons pour permettre à toujours plus de monde de ne jamais arriver les mains vides, puisque c’était l’objectif de sa boutique du 47 rue des Martyrs.

En effet, on retrouvera prochainement des « Good corners » disséminés au sein de la capitale, à proximité des lieux de transit importants (gares, bouches de métro), ce qui sera toujours plus cohérent avec ce positionnement sur le cadeau de dernière minute.

Quant à l’avenir de la boutique ? Elle abritera pendant quelques temps diverses marques, de façon éphémère, à commencer par la fameuse Aix&Terra et ses délices venus du Sud… ainsi que des glaces ! Fait amusant, puisque si l’on se remémore l’histoire de l’endroit, c’était le glacier Caramella qui occupait auparavant l’endroit. Par la suite, il se pourrait bien qu’une enseigne tout aussi gourmande s’installe de façon pérenne, mais rien de fixé pour le moment.

Je souhaitais donc faire un petit clin d’oeil, tout en me disant que je continuerai toujours à descendre la rue des Martyrs en pensant à cette fameuse échoppe, avant d’entrer dans la boutique de Rodolphe Landemaine, Sébastien Gaudard ou encore dans la charmante Chambre aux Confitures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *