Ca y est, le Printemps est arrivé. Je crois qu’on l’aura rarement autant attendu, tant l’hiver aura duré, avec le caractère profondément désagréable et déprimant que cela peut avoir. A présent, la verdure revient, et avec elle le plaisir de passer du temps dehors, de profiter de toutes ces jolies fleurs et couleurs, des chants d’oiseau… Bref, un véritable renouveau. Cela se manifeste aussi dans notre alimentation, qui va avoir tendance à se faire plus légère et remplie de verdure, l’arrivée de fruits et légumes variés aidant. Salades, fraises, framboises, tomates et autres ne tarderont pas à être de la partie… tout comme les fameuses recommandations des magazines autour de ce qui devrait être notre régime afin de « retrouver la ligne », d’être « belle/beau avant l’été », de « briller sur la plage ». Mieux vaut en sourire, et il faut croire que cela a un public, puisque c’est chaque année la même rengaine.

Pain du Printemps, Maison Kayser

Ce qui me gênerait un peu, ce serait que l’on commence à utiliser les mêmes arguments pour vendre du pain, et en faire ainsi un produit cosmétique. Certains ont visiblement décidé de ne pas s’en priver…
« Un pain de mie cranberries, graine de courges et noix, pour préparer sa peau et faire le plein d’antioxydants avant l’été. » – Voici la façon dont est décrite le pain du mois d’Avril – si joliment nommé « Pain du printemps » – par la maison Kayser. Aucune mention sur son goût, alors que c’est pour moi le principal intérêt de ce produit. Bien sûr, je ne remets aucunement en question le grand intérêt que peut avoir le pain pour la santé, mais je reste perplexe dans le cas présent.

Vue tranchée, Pain du Printemps, Maison Kayser

Pour autant, ne boudons pas notre plaisir : au delà de toute description marketing, cette nouvelle création 2013 se révèle tout à fait savoureuse. La douceur moelleuse et beurrée de la base de pain de Mie utilisée ici est fort à propos pour un produit qui se veut annonciateur d’une nouvelle saison, marquée par un redoux et le retour de journées lumineuses. L’ensemble ne verse pas dans l’excès de gras comme cela pourrait être le cas, on évite ainsi tout écoeurement.
Les fruits secs incorporés au mélange apportent une palette de texture fort agréable : dans cette enveloppe moelleuse, c’est ainsi un jeu entre croquant – pour les noix -, craquant – pour les graines de courge -, et humide/fondant – pour les cranberries. Au goût, ce sont des notes acidulées qui se mêlent à un peu d’amer et de grillé.

L’ensemble est ainsi très gourmand et riche, même si ces fruits secs et graines ne manquent pas d’intérêt sur le plan santé, comme sait si bien le mettre en avant la maison Kayser. Peu importe les arguments utilisés, voilà une déclinaison agréable autour du pain de Mie, et dans le cas présent je n’ai absolument rien à redire sur la quantité d’ingrédients présents dans le produit : ils étaient présents en quantité, et ce de façon assez uniforme. Reste toujours le prix, assez élevé, d’autant que l’aspect visuel manque parfois un peu de soin et ne confère pas à ce pain du Printemps tout le caractère attrayant et rayonnant qu’il pourrait avoir, mais qu’importe si le goût est là. On peut alors tout à fait le déguster seul, au petit-déjeuner ou légèrement toasté pour accompagner tartinables et autres foies gras, par exemple.

Pain du Printemps, Eric Kayser – plusieurs adresses dans Paris, en banlieue, en province et à l’international, vendu à la pièce – 4,5€ les 450g (soit 10 euros/kg).

Une réflexion au sujet de « Pain du jour : Pain du Printemps, Eric Kayser (Paris & Banlieue) »

  1. Pain assez appétissant extérieurement, très bon le premier jour mais tend à sécher rapidement. Il s’agit davantage d’un pain de mie !!
    Très bon néanmoins!

Répondre à Letmile Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.