Le développement de la boulangerie à l’international est une belle preuve que notre savoir-faire rayonne et peut encore faire rêver de nombreuses personnes, amateurs ou professionnels. Seulement, il ne faudrait pas que nos boulangers les plus talentueux soient tous aspirés par une envie d’ailleurs, car nous serions bien en peine de continuer à renouveler la profession. Pour parvenir à garder des talents, c’est un engagement à tous les niveaux que nous devons porter : de la formation à l’accompagnement pour l’installation en passant par un écosystème favorable à l’épanouissement de la créativité de chacun, les responsabilités sont partagées entre meuniers, banquiers, marchands de fonds… mais aussi clients. Ne l’oublions pas : s’il n’y a personne pour s’intéresser aux produits de nos artisans, leur activité se trouve mise en péril.

Anthony et Pascal

Anthony et Pascal

Pascal Hérault et Anthony Raingeval ont ouvert hier leur boulangerie-pâtisserie au 32 rue de Dantzig, dans le 15è arrondissement parisien. L’un est boulanger, l’autre pâtissier, et ils ont souhaité combiner leurs talents pour offrir à leur clientèle une gamme de douceurs aboutie et cohérente. Si je parlais d’international en introduction, c’est parce que leur parcours est intimement lié à l’export : ils se sont rencontrés chez Gontran Cherrier, et le fameux artisan médiatique a fait le choix de se tourner fortement vers les pays asiatiques pour y développer sa marque. Ainsi, Pascal a réalisé pour son compte 6 ouvertures à Paris et en Asie, et a oeuvré plusieurs années à Singapour. Ce fut également l’occasion de visiter l’Australie, et plus largement de trouver de nombreuses sources d’inspirations pour compléter sa vision du métier. Dès lors, les opportunités ne manquaient pas.

Pascal & Anthony, Paris 15è

Les deux amis sont habités par un sens des responsabilités et du partage qui devrait en inspirer beaucoup : ils ont voulu revenir à Paris pour faire profiter de leur expérience, pour montrer que la boulangerie artisanale pouvait aussi être dynamique dans notre pays, souvent trop englué dans ses traditions.

La boutique est un melting-pot de périodes et d'activités : son carrelage en atteste avec plusieurs zones. Les deux associés n'ont pas cherché à masquer cette histoire mais au contraire à la respecter en apportant leur touche personne et du propre.

La boutique est un melting-pot de périodes et d’activités : son carrelage en atteste avec plusieurs zones. Les deux associés n’ont pas cherché à masquer cette histoire mais au contraire à la respecter en apportant leur touche personne et du propre.

Le résultat ne pouvait qu’être atypique, et il fallait sans doute un lieu tout aussi « hors cadre ». Cette large boutique d’angle était toute trouvée : si elle abritait dernièrement une pizzeria, son histoire a débuté dans le secteur de la boucherie, puisque le bâtiment tout entier accueillait un abattoir. Les années ont passé, les activités parisiennes ont changé, mais les matériaux gardent des souvenirs. Du carrelage ancien, des murs bruts, la boulangerie-pâtisserie-café Pascal & Anthony assume son style très « brut », en respectant le passé tout en proposant une offre très contemporaine.

Côté traiteur : une gamme claire et efficace. Quiches, sandwiches, fougasses, buns... Pour la présentation, le bois est bien présent et renforce le message d'authenticité.

Côté traiteur : une gamme claire et efficace. Quiches, sandwiches, fougasses, buns… Pour la présentation, le bois est bien présent et renforce le message d’authenticité.

Contemporaine par la dimension « lieu de vie » qui a été prise en compte dès le départ, avec de nombreuses tables pour déguster sur place ainsi qu’une sélection de boissons très qualitative. Que ce soit pour le thé -directement ramené de Singapour- ou le café -réalisé à partir de grains fraîchement torréfiés et moulus-, les amateurs seront satisfaits.
La présentation des produits est tout aussi moderne : les vitrines sont sobres, avec un éventail de choix volontairement resserré pour garantir la fraicheur et le goût de chaque proposition. Un véritable travail de sourcing a été mené en amont de l’ouverture, chose qui manque encore trop souvent à nos artisans.

La boutique est naturellement baignée par la lumière, grâce à son emplacement d'angle et ses larges baies vitrées. Ainsi, les pains et viennoiseries se trouvent teintés d'or...

La boutique est naturellement baignée par la lumière, grâce à son emplacement d’angle et ses larges baies vitrées. Ainsi, les pains et viennoiseries se trouvent teintés d’or…

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la qualité et la signature qui caractérisaient la gamme développée chez Gontran Cherrier lors de son ouverture dans le 18è arrondissement. Que ce soit en viennoiserie -avec un feuilletage très croustillant, très boulanger, et des brioches très gourmandes (ne pas rater la Vendéenne !)-, en pains -la baguette de Tradition exprime un vif parfum de froment, le Rustique fait honneur à son nom-, en pâtisserie -avec des tartes et pâtes à choux très soignés- ou en traiteur -belle gamme de sandwiches et buns garnis-, les produits sont riches en saveurs et expriment une réelle identité.

Les thés Gryphon, très parfumés.

Les thés Gryphon, très parfumés.

C’est une excellente chose de voir les choses bouger dans ce secteur du 15è arrondissement : jusqu’à présent, peu d’artisans relevaient le niveau, alors que le caractère résidentiel de la zone est particulièrement adaptée pour proposer une offre boulangère. La proximité d’un vaste parc fera sans nul doute de la boulangerie Pascal & Anthony un lieu d’arrêt idéal pour les familles le dimanche. Ajoutez à cela un accueil charmant et sincère, même si -forcément- en rodage, et vous obtenez une affaire qui a déjà toutes les cartes en main pour réussir.

Le secteur d'Anthony avec les propositions sucrées.

Le secteur d’Anthony avec les propositions sucrées.

Infos pratiques

32 rue de Dantzig – 75015 Paris (métro Convention, ligne 12) / tél : 01 43 31 20 03
ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 20h, le dimanche de 8h à 19h.

10 réflexions au sujet de « Pascal & Anthony, Paris 15è, deux prénoms pour un adresse à retenir »

  1. Sylvie (belle maman d’Anthony) m’ a parlé de votre ouverture. Je vous souhaite de réussir.
    Bisous plus particulièrement à Fanny et Emma.
    Dominique et Jaya

  2. Je trouve les desserts un peu trop chers. Stupide de s’installer si près d’une autre boulangerie, ceci ne peut favoriser que la disparition de cette profession.

    • Les pâtisseries sont ne sont pas particulièrement chères, surtout si l’on tient compte du prix des matières premières (en forte augmentation ces dernières années) et du soin porté à leur finition.
      Pour le reste, je trouve votre analyse un peu rapide et légère, notamment quand on connaît l’histoire de la boulangerie parisienne : elle a toujours présenté un fort maillage de boutiques, avec un nombre d’artisans atteignant aux belles heures plus de 1800 affaires… nous en sommes loin aujourd’hui, et pourtant il y a beaucoup à faire. Amener une offre nouvelle dans un quartier, portée par des valeurs de qualité et d’innovation produit comme c’est le cas chez Pascal & Anthony, c’est redonner une dynamique et favoriser une émulation positive entre artisans.

    • Les desserts ne sont pas chers du moins pas plus qu’une autre boulangerie pour une qualité bien supérieure.

      Quant à la « stupidité », bien au contraire. Il y a dans le quartier énormément de boulangerie, mais pas une seule se démarquait surtout pour ceux qui travaillent le midi et ont besoin de manger autre chose que des sandwich mayonnaise ou plutôt de la mayonnaise accompagnée de pain.

      Le choix des sandwichs est certes minime mais au moins on peut trouver des sandwich sans mayo vraiment excellents. La formule est plus que raisonnable.

      Le petit déjeuner est excellent et c’est un vrai bonheur le matin d’être accueilli avec le sourire et un beau plateau rempli.

      Bref merci d’exister.

  3. Bravo Anthony, tes gâteaux sont délicieux. La prochaine fois, ne les confie pas à Francis pour le transport en moto…….
    On viendra très prochainement les déguster sur place, ce sera plus sûr pour la présentation.
    Bon courage, très bonne idée!!!!!!!!!!!!
    Hugues et Françoise

  4. Je dis également bravo à Antony et Pascal !! Leur pain est délicieux et l’accueil super chaleureux. Je n’ai pas encore goûté les pâtisseries mais je ne manquerai pas l’occasion de retourner là bas m^me si je n’habite pas le quartier. Je conseille cette adresse à tous les connaisseurs ou amateurs de très bonnes choses. Je vous souhaite une très très belle réussite !!!!!!!
    Djamilla

  5. J’y suis passée par hasard et quelle surprise. Une formule midi avec un pain à l’encre de seiche et c’était un régal. Flan au chocolat, DE-LI-CIEUX. Bref quitte à devoir reprendre ma voiture pour un sandwich le midi j’y vais les yeux fermés.

    Je vous souhaite une belle réussite & continuation.

  6. Mais quelle chance d habiter le 15 eme
    Et de pouvoir venir aussi souvent ….
    Merci pour vos produits et de nous faire partager votre savoir faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.