Je suis toujours impressionné par la force de certaines marques, leur côté « rouleau compresseur » qui parvient à les faire réussir grâce un déploiement de moyens parfois impressionnant. Certaines ne cherchent même plus à assurer leur domination du marché, considérant que c’est un fait certain et accompli, elles se contentent alors de reproduire les recettes qui ont fait leur succès… à tort ou à raison. Pour d’autres, la concurrence sait se faire suffisamment présente pour inciter le rouleau à avancer un peu, pour se réinventer.

C’est d’autant plus nécessaire à mon sens lorsque l’on est principalement reconnu pour un seul produit. Chez Ladurée, ce sont incontestablement les macarons qui tiennent la vedette, preuve en est des investissements réalisés autour de ces coques meringuées : une usine gigantesque en Suisse, pour abreuver la soif de sucre des consommateurs. Pour autant, la marque ne se limite pas à cette activité et déploie également des savoirs-faire dans des milieux variés : pâtisserie, bien sûr, mais aussi thés, confiseries ou encore… parfumerie et autres produits dérivés (qui n’a jamais rêvé d’une bougie macaron ? Et bien ils l’ont fait !).

Les Marquis de Ladurée

Le chocolat a toujours fait partie de leurs gammes, mais de façon plutôt anecdotique : il n’était pas particulièrement mis en avant et ne faisait certainement pas partie des choses auxquelles on associait le nom Ladurée. Visiblement, cela travaillait les têtes pensantes de la filiale du groupe Holder, puisque c’est tout un concept qui a été développé autour des dérivés du cacao. Son nom ? Les Marquis de Ladurée.

L'extérieur, Les Marquis de Ladurée, Paris 1er

Hors de question de quitter les codes de l’aristocratie et de ce « passé glorieux » comme on peut le retrouver dans les autres maisons Ladurée. Ici, rue de Castiglione, à deux pas de la place Vendôme et d’autres chocolatiers renommés comme Jean-Paul Hévin, une boutique à l’aménagement particulièrement soigné a ouvert ses portes la semaine passée. Un événement d’ailleurs plutôt discret et n’ayant pas fait l’objet d’annonce préalable particulière, comme si cela n’était même plus nécessaire : rien que l’évocation de la fameuse marque suffit à arrêter passants et touristes.

Un aménagement intérieur lumineux, formant un bel écrin pour les produits.

Un aménagement intérieur lumineux, formant un bel écrin pour les produits.

A l’intérieur, pas de doute, le chocolat est bien mis à l’honneur : on le retrouve dans l’ensemble des produits. Bonbons de chocolat variés, truffes, bouchées gourmandes, mais aussi pâtisseries made in Morangis (Saint-Honoré Chocolat, Savarin Grué de Cacao-Chantilly Chocolat-Grand Marnier, Religieuse Cassis-Chocolat, Tarte au Chocolat, …), viennoiseries (pain « tout chocolat », au feuilletage cacaoté, Bostock Cacao développé pour les 150 ans de Ladurée…)… Bien sûr, on retrouve des macarons pour compléter tout ceci.

Les macarons au chocolat sont bien mis en avant en vitrine, avec de nombreuses pyramides...

Les macarons au chocolat sont bien mis en avant en vitrine, avec de nombreuses pyramides…

Forcément, du fait de l’ouverture récente, le service est loin d’être aussi occupé et empressé qu’il peut l’être dans les autres succursales de l’enseigne, bien au contraire. Dans tous les cas, ce choix d’implantation ne doit pas manquer de présenter un coût important, ce qui laisse présager de grandes ambitions pour ce nouveau concept. Malgré les reproches que l’on peut inévitablement faire à une telle maison, elle prouve ainsi une certaine capacité à faire preuve d’ambition et à développer de nouveaux produits. L’incendie de la « vitrine » des Champs-Elysées avait suscité beaucoup d’interrogations, qui semblent aujourd’hui dépassées.

Infos pratiques

14 rue de Castiglione – 75001 Paris

6 réflexions au sujet de « Les Marquis de Ladurée, Paris 1er, le chocolat bourgeois »

    • Le religieuse cassis-chocolat que j’ai essayé s’est révélée très convaincante : pâte à choux de bonne tenue, au bon goût d’oeuf, crème chocolat intense et acidulée accompagnée d’un coeur de cassis peu sucré. Un décor en chocolat apporte du craquant à l’ensemble en plus de donner de l’élégance, c’est réussi. Bon, on pourra quand même regretter le glaçage très classique, et du coup assez sucré…

  1. Ping : Cadeaux d’entreprise : offrez des chocolats Ladurée ! | Agence evenementiel Events and Home, organisateur mariage et événements clé en main

  2. je m’etais arrété le 28 Decembre dernier devant,me demandant quelle etait cette nouvelle boutique bling bling ou je n’y avais vu aucun nom ni aucune marque,j’avais juste un peu reconnu le « look » des macarons de ladurée.
    Pour ce qui est des produits laduree est capable d’une patisserie a une autre du meilleur comme du pire et meme parfois sur une seule patisserie, comme les eclairs ou les cremes sont excellentes et ou la pate a choux tellement molle qu’elle a presque fusionnée avec,sans oublier le glacage.Pour les macaorons j’ai gouté une fois ca m’a suffit..
    Les prix ajoutés,ladurée egale attrape touristes.

  3. Les patisseries sont excellentes, il faut goûter ce St Honoré au Chocolat, tout simplement divin, avec sa pâte à choux exceptionnellent tendre et cette chantilly aérienne!
    quand aux chocolats, de très bonnes idées de recette, notamment les camés!
    très bon accueil avec des vendeurs présents et qui vous donnent juste ce qu’il faut d’explications sur les produits sans en faire de trop!
    et le concept de la boutique est tout simplement…féerique!
    j’y retournerai, j’y retournerai,j’y retournerai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>