Dès lors que l’on parle de boulangerie, on a souvent l’image du boulanger et de sa femme, l’un au fournil, l’autre à la vente. Fort heureusement, ces idées préconçues ont la vie dure et notre époque voit se développer des configurations bien différentes, mais néanmoins intéressantes. Il y a bien sûr la féminisation des fournils, avec pour conséquence directe le fait que les femmes ne soient plus en boutique, mais aussi des hommes qui ne font plus intervenir leur épouse dans leur affaire : pourquoi l’ensemble de leur famille serait-elle impliquée dans ce projet ? Il est souvent préférable de bien séparer vie privée et professionnelle.

On peut également assister à l’association de deux artisans qui ne partagent pas leur vie, chacun apportant son savoir-faire et ses spécificités. Pour moi, le meilleur exemple est sans doute celui de Claire Damon et David Granger, qui se complètent admirablement sur la pâtisserie et la boulangerie. Dans le 14è arrondissement, l’aventure de Joël Portier et Lionel Bonnamy mérite tout autant que l’on s’y intéresse. C’est en effet rue de l’Amiral Mouchez que se sont installés ces deux artisans courant 2011, afin d’y bâtir… une Fabrique aux Gourmandises, le nom donné en baptême à leur boulangerie.

La Fabrique aux Gourmandises, Paris 14è

L’intitulé n’est pas trompeur, et l’on ne va certainement pas s’en plaindre. On peut observer ici une belle cohérence entre les gammes de produits, à commencer par le pain associant créativité, prix et qualité. De la craquante baguette de Tradition, au parfum de froment bien prononcé, proposée à 1,05€ à la tourte de Seigle d’excellente facture (6,6€ le kilogramme), en passant par la baguette « signature », la Gourmandise, et ses douces notes sucrées de sarrasin ou encore par le pain Curcuma-Amandes, l’Epeautre, le Campagne… avec petit clin d’oeil pour les gastronomes en culotte courte et leur « pain des Enfants » (un petit pain au Cacao et pépites de chocolat). Difficile de prendre en défaut les pains, que ce soit en terme de façonnage ou de cuisson. Plusieurs pains sont vendus au poids, ce qui permet à chacun de choisir en fonction de ses besoins. Voilà qui met bien en valeur les farines des Moulins de Cherisy, sélectionnées par nos deux artisans.

En ce moment, les galettes sont à l'honneur, même si l'on ne manquera pas d'apprécier la variété de l'offre de pains, en plus de leurs tarifs très raisonnables.

En ce moment, les galettes sont à l’honneur, même si l’on ne manquera pas d’apprécier la variété de l’offre de pains, en plus de leurs tarifs très raisonnables.

Les becs sucrés viendront chercher ici de quoi assouvir leur péché de gourmandise, et ils ne seront pas déçus : le feuilletage est très bien maîtrisé, avec notamment des croissants d’excellente facture proposés à seulement… 0,90€. N’oublions pas pour autant les spécialités de la maison, comme la trop rare tarte au sucre ou une « Couque pralinée ». Les tartes aux fruits sont tout aussi recommandables, une bonne façon de terminer un repas sur une note sucrée et légère. Puisque nous sommes dans la période de l’épiphanie, les galettes proposées par la Fabrique aux Gourmandises se sont récemment classées 13è au Concours de la Meilleure Galette aux Amandes 2013… un événement fêté comme il se doit dimanche dernier, avec une dégustation arrosée devant la boutique. Cela dénote d’un bel esprit de partage avec la clientèle.

Impossible de ne pas fêter la 13è place obtenue au Concours de la Meilleure Galette aux Amandes d'Île-de-France ! Cela s'est fait dans le partage, puisque les clients étaient invités ce dimanche à déguster la fameuse galette, accompagnée d'un peu de cidre. Une coupe pour fêter la coupe, en somme.

Impossible de ne pas fêter la 13è place obtenue au Concours de la Meilleure Galette aux Amandes d’Île-de-France ! Cela s’est fait dans le partage, puisque les clients étaient invités ce dimanche à déguster la fameuse galette, accompagnée d’un peu de cidre. Une coupe pour fêter la coupe, en somme.

Le reste des pâtisseries demeure assez simple, entre pâtes à Choux et entremets classiques, rien de bien surprenant là dedans mais l’offre a le bon goût de la saveur et de l’honnêteté.

Pâtisseries et tartes aux fruits, La Fabrique aux Gourmandises, Paris 14è

En salé, les sandwiches déclinent classiques et associations plus originales. On peut aussi faire le choix de déguster des petits pains garnis aux ingrédients variés. L’offre traiteur demeure courte et simple, ce que l’on ne peut qu’apprécier : les fondamentaux de la boulangerie n’en sont que mieux soignés et considérés.

Classiques ou spécialités, les viennoiseries sont soignées et abordables.

Classiques ou spécialités, les viennoiseries sont soignées et abordables.

Difficile également de ne pas être enchanté par l’accueil au sourire sincère, à l’excellente maîtrise des produits et à l’efficacité remarquable. Même lors des périodes d’affluence, telles que le dimanche matin, on a ainsi l’assurance d’être servi rapidement sans pour autant être bousculé.

Le fournil est directement visible depuis la boutique.

Le fournil est directement visible depuis la boutique.

Infos pratiques

82 rue de l’Amiral Mouchez – 75014 Paris (RER B gare Cité Universitaire ou Tramway T3 station Stade Charléty) / tél : 01 45 88 53 13
ouvert du mercredi au dimanche de 7h à 20h.

Avis résumé

Pain ? Rien à redire quant à la qualité de réalisation des pains : ici, la baguette de Tradition se fait accessible, élégante et très craquante. Pour 1,05€, elle nous offre mie alvéolée, belle saveur de froment et croûte bien présente, en plus d’un façonnage élégant. Que demander de plus ? Peut-être une gamme variée, et là encore, pas de déception : tourte de Seigle aux notes de miel et d’épices, pain aromatique Curcuma-Amandes – l’ami des poissons fumés ! -, Epeautre ou encore baguette « signature » à la farine de Sarrasin… Prix accessibles, conservation et saveurs sont au rendez-vous.
Accueil ? Efficace mais néanmoins charmant et possédant une belle maîtrise des produits, il accompagne avec beaucoup de professionnalisme la clientèle dans cet « univers gourmand » développé par les deux artisans.
Le reste ? Cette boulangerie n’a pas volé son nom, nous sommes bien dans une Fabrique à Gourmandises : les viennoiseries offrent un feuilletage d’excellente facture, en plus de décliner autant les classiques du genre (croissant à 0,90€, pain au chocolat à 1€, brioches…) comme des spécialités telles que la tarte au Sucre. En parlant de tartes, on appréciera les déclinaisons aux fruits. Rien de bien surprenant sur le registre plus pâtissier, même si les produits sont assez soignés et très honnêtes. En salé, petits pains variés et sandwiches classiques ou plus élaborés satisferont les appétits pressés.

Faut-il y aller ? Sans aucun doute, oui, voilà une excellente adresse, discrète et sincère, où les prix ont oublié d’être élevés – ce que l’on ne peut qu’apprécier et saluer. Joël Portier et Lionel Bonnamy, accompagnés de leur équipe, ont développé des gammes gourmandes et bien vues, en sachant rester dans leurs fondamentaux pour les soigner comme ils le méritent.

15 réflexions au sujet de « La Fabrique aux Gourmandises, Paris 14è, la boulangerie à 4 mains »

  1. Bonjour,
    C’est par hasard que nous avons découvert l’article que vous avez consacré à notre entreprise,nous vous en remercions sincèrement car il est très juste.Il reflète très bien le travail que nous faisons depuis 2 ans et demi.Cette belle expérience professionnelle à la responsabilté d’une entreprise est une première pour nous et à commencer en Août 2010.Le travail que nous avons entreprit depuis l’ouverture est récompensé par la fidélité de notre clientèle. Cette dernière qui nous a très bien accueilli dès notre arrivée dans le quartier.Sincèrement c’est vraiment agréable de pouvoir échanger tous les jours.Merci.Tout cela évidement ne serai pas possible si le travail et les efforts de toute une équipe n’étaient pas au rendez vous.Merci à Anne,Zabelle,Adoulaye,Yann,Charles,Jérôme,César,Rudy,Kévin,Claire,Huong,à ceux également qui ont fait un passage à nos côtés puis parti vers d’autres aventures et pour terminer merci à Caro qui a debuté avec nous dans ce projet et toujours prête à nous rendre service.
    Encore une fois,merci à vous qui avez fait cet article sur notre petite entreprise.Joël Portier et Lionel Bonnamy

    • Bonjour,
      Très heureux que vous ayez apprécié mon article autant que j’ai pu apprécier votre travail, votre état d’esprit vous honore et se retrouve bien dans votre travail et votre boutique.
      A bientôt,
      Rémi

  2. Felicitation, vous méritez amplement cet article. Une tres bonne continuation a vous et régalez nous toujours autant, par vos gourmandises tjs plus succulentes les unes que les autres mais également par votre bonne humeur!
    A très vite devant le comptoir .

  3. Bravo les jeunes,article super sympa .Nous espérons qu’il vous amène toute la clientèle que vous méritez.
    Bisous à toute la petite famille.

  4. Un grand bravo à toi Lionel et à ton équipe ! ça donne vraiment envie de monter à Paris exprès pour déguster les spécialités sucrées et salées de La Fabrique aux Gourmandises ! Miam !

  5. Toutes nos félicitations à cette belle équipe.
    Nous vous souhaitons plein de clients gourmands pour 2013…
    Bonne continuation dans ce beau métier : proposez de bons produits aux gourmands que nous sommes…
    Et surtout, Soyez heureux
    Tine et Dudu de Paray

  6. Bravo pour cet article sympa.Nous espérons qu’il contribuera à vous apporter tout le travail que vous méritez.
    Gros bisous à toute la petite famille.

  7. Un vrai retour sur investissement économique, éthique et surtout HUMAIN. Bravo aux deux Artisans et à toute leur équipe. A bientôt pour une visite réelle.
    (on a envie de tout goûter !!!)

  8. Au lire de cet article, vous ne faites que confirmer votre envie de bien faire et c’est on ne peut plus logique que vous réussissiez. Simplicité et honnêteté sont des valeurs fondamentales que la clientèle a besoin et vous et votre équipe l’avez compris. Bravo ! Je pense aussi que proposer de la vraie qualité à un tarif normal est une des clés de votre succès ( parmi d’autres bien sûr ). En espérant vous voir bientôt et pour Lionel  » Et bon appétit bien sûr »!

  9. Bravo à vous tous, et sincères félicitations pour cette très belle réussite.
    Votre travail est à la hauteur de ce bel article………….
    Bises,

  10. Bravo , c’est un article flatteur !
    Nous espérons toujours redécouvrir vos talents …. et manger vos gourmandises!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>