Un petit arrêt à la place de la Madeleine cette semaine, l’occasion de jeter un coup d’oeil dans les boutiques Hédiard. J’avais noté qu’ils ne proposaient plus de pâtisseries depuis quelques temps, peut-être en raison du départ de leur chef Jeffrey Cagnes pour le Thoumieux de Jean-François Piège ? Difficile à dire. Toujours est-il que la vitrine regorgeait de douceurs lors de visite…

Oh, mais tout cela me rappelle quelque chose… Bien sûr ! Ce sont ici les pâtisseries d’Arnaud Larher qui sont vendues, sans son nom et sous des appellations différentes. Bahia pour Ivoire, Bohème pour Lola… Les tarifs ne manquent pas d’être gonflés alors que les produits sont strictement identiques.
2011 est décidément une bonne année pour le chef installé à Montmartre, avec notamment l’insertion de ses créations à la carte de l’Atelier Renault sur les Champs Elysées. Dans ce cas là, son nom est au moins indiqué, ce que je trouve bien plus honnête. Chez Hédiard, je suis beaucoup plus perplexe. Pourquoi pas, après tout, même si les douceurs de M. Larher ne sont pas parmi mes favorites.

Une réflexion au sujet de « Chez Hédiard, les pâtisseries descendent de Montmartre »

  1. L’accueil de la boutique Hédiard, place Madeleine
    est arrogant et méprisant.

    Le personnel vous fait bien comprendre que vous n’êtes pas digne d’être correctement accueilli puisque vous ne paraissez pas fortuné!

    Leur produits ne sont plus si exceptionnel que cela : Passez votre chemin ou allez chez Fauchon juste à côté car eux au moins privilégie un accueil de qualité!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *